Assistante Virtuelle : Les erreurs courantes

Se lancer dans l’entrepreneuriat est une super aventure et je n’ai jamais regretté mon choix. Mais, car oui, il y a un « mais », nous commettons tous des erreurs courantes. Le métier d’assistante virtuelle ne fait pas exception à cette affirmation.

Je vous explique ci-dessous les erreurs que j’ai faites lorsque je me suis lancée dans cette voie et je vous ai préparé une CheatSheet avec les erreurs en question et les manières les plus simples de les surmonter et aussi pour vous éviter de faire les mêmes ! Bonne lecture 😊 !

Assistante Virtuelle : Les erreurs courantes

Voici mes plus grosses erreurs (les plus communes d’ailleurs !) :

 

  • Mal définir son client idéal
  • Mal définir son offre de service
  • Se sous-estimer
  • Vouloir faire comme les autres
  • Se comparer aux autres

Les erreurs courantes de l'assistante virtuelle

1 – Mal définir son client idéal

La plus fréquente des erreurs courantes de l’entrepreneur qui démarre !

Lorsque j’ai décidé de suivre cette carrière, je me suis dit que tout le monde avait besoin d’une assistante, qu’elle soit virtuelle ou non et je suis donc partie du principe que mon client idéal, c’était tout le monde ! Bien trop beau pour être vrai !

Mon client idéal est en fait quelqu’un qui a besoin de services spécifiques et de compétences particulières. Il a une problématique à résoudre, qui n’est pas la même pour tout le monde. Il cherche donc quelque chose de vraiment particulier. Cela dit, j’avais également mal défini mon offre de services, donc forcément, la définition de mon client idéal est passée joyeusement à la trappe ! Et j’ai bien failli y passer aussi 😄 ! Je vous raconte le jour où j’ai failli tout arrêter dans cet article.

On ne peut pas réellement dissocier la définition du client idéal de l’offre de services surtout dans un métier aussi varié que l’assistance virtuelle. Il convient donc d’analyser déjà la problématique que l’on peut résoudre par nos compétences et définir de plus en plus précisément jusqu’à trouver votre vrai persona.

2 – Mal définir son offre de service

Deuxième grosse erreur intrinsèquement liée à la première. Je suis une ancienne dirigeante de PME et j’ai donc appris à tout faire au sein d’une entreprise. Je me suis donc dit que je pouvais proposer un éventail très large de services, du management à la rédaction de contenu web en passant par la gestion de projet, l’administratif et les finances !

Sauf que… en général, l’idée de quelqu’un qui sait tout faire dérange un peu car nous sommes parfois assimilé(e)s à des personnes qui savent faire beaucoup de choses en apparence et pas grand chose en profondeur. Cela peut s’avérer vrai pour certain(e)s. Dans mon cas, ce n’était pas tellement un manque de compétences pour les tâches en question, mais plutôt un manque de plaisir à les réaliser.

Par exemple, je suis vraiment accro à tout ce qui est management d’équipe, amélioration des procédures, organisation et gain de temps et de productivité. Donc mon offre initiale ne reflétait pas mes préférences, ce qui fait que j’ai réalisé des missions qui ne m’ont procuré aucune satisfaction. Jai même failli plus d’une fois me dire que finalement, j’avais fait une erreur d’orientation de carrière. De plus, les clients avec lesquels je travaillais ne m’apportaient pas non plus ce sentiment de collaboration que j’attendais entre 2 chefs d’entreprise.

Après beaucoup de réflexion, j’ai enfin compris que mon offre était beaucoup trop vague pour que je puisse offrir mes services préférés à mes clients idéaux. J’ai donc redéfini mes offres et bien cerné les clients avec lesquels je voulais collaborer, étant sûre que je pourrais leur apporter une vraie valeur ajoutée.

3 – Se sous-estimer

J’avais, quelquefois par le passé, souffert d’un manque de confiance en moi et je ne vous cache pas que cela avait déjà été difficile à surmonter ! Quand j’ai démarré mon activité d’asssistante virtuelle, bien qu’en ayant toutes les compétences et toute l’expérience, j’ai été engluée dans un énorme syndrome de l’imposteur !

Je me disais que je n’avais ni la crédibilité ni la légitimité nécessaire pour proposer des services de qualité. J’étais même persuadée que mes compétences n’étaient que de la poudre aux yeux et qu’en fait je ne savais rien faire, etc etc !

Sans mentir, j’ai eu bien du mal à passer outre ces sentiments négatifs et réellement autodestructeurs… Après coup, j’ai réalisé que ce qui engendrait ces sentiments, c’était la peur. La peur de ne pas y arriver, la peur de m’être trompée, de faire fausse route. Une fois cette peur décryptée, j’ai enfin pu libérer mon potentiel et me repartir beaucoup plus sereinement. Se sous-estimer est l’une des erreurs courantes les plus communes.

4 – Vouloir faire comme les autres

Internet est une source infinie d’information, c’est un fait ! Le problème, c’est qu’il y a parfois trop d’informations. En parcourant le web pour en apprendre plus sur le métier d’assistante virtuelle avant de démarrer et à mes débuts d’activité, j’ai consulté des profils de consœurs, de freelances divers et variés et j’ai au départ tenté de me calquer sur leurs offres. On pourrait presque dire que j’ai cherché à devenir un clône. 

Erreur monumentale ! Nous avons la chance d’être tous différents et d’avoir des personnalités diverses et variées. Pourquoi diable vouloir être le clône de quelqu’un alors que j’ai la chance d’être moi ! C’est stupide ! Que ce soit pour les services proposés ou les clients démarchés, on a beaucoup plus de chances de rencontrer le succès en étant soi-même qu’en essayant d’être quelqu’un d’autre. D’autant qu’on ne peut pas masquer la supercherie longtemps… Vous connaissez le proverbe, « Chassez le naturel, il revient au galop » ! 

Donc, quoi qu’il arrive et quelle que soit la situation, soyez vous-même et ne cherchez pas à déguiser votre personnalité. Tôt ou tard, elle vous trahira de toutes façons !

5 – Se comparer aux autres

La dernière erreur qu’on commet tous et toutes ! Se comparer aux autres : « elle a plus de clients que moi », « elle a plus de compétences que moi », « son taux horaire est meilleur que le mien ».

Arrêtez ça tout de suite !!!! D’une part, cela ne fait rien avancer de ruminer ses différences. Et d’autres parts, que savez-vous de vos éléments de comparaison ?

Cela fait peut-être 10 ans qu’ils ont démarré, ils ont peut-être suivi des formations, ils ont peut-être un réseau plus développé que le vôtre. Vraiment, ne vous comparez pas aux autres. Comme je vous l’ai expliqué dans le point précédent, nous sommes tous différents et il faut mettre à profit ces différences pour proposer des services spécifiques et vous démarquer.

Quel que soit votre domaine d’activité, vous trouverez toujours quelqu’un qui réussit mieux que vous et il ne faut pas focaliser sur les autres car c’est vous l’essentiel…

Comme je le dis toujours, la seule personne à qui vous pouvez vous comparer, c’est à la personne que vous étiez hier. Donc, ne cherchez pas plus loin et ne vous prenez pas la tête pour des choses qui n’en valent pas la peine !

Assistante Virtuelle : Les erreurs courantes

Ce qu’il faut retenir de cet article

Les erreurs courantes d’entrepreneur, on en fait tous et honnêtement, ce n’est pas bien grave. L’important, c’est de pouvoir les identifier au plus tôt pour pouvoir rectifier le tir.

Il est également intéressant de toujours évaluer les conséquences des erreurs commises. On se fait parfois tout un monde d’une erreur qui est finalement sans conséquence grave ou irréversible. D’où l’importance de n’accorder aux choses que l’importance qu’elles ont.

Chaque jour, on fait des erreurs, chaque jour, on prend des décisions. Bonnes ou mauvaise, mais ce sont au moins les nôtres !

Vous avez fait le choix de plonger dans la marmite de l’entrepreneuriat et il faut que vous sachiez que vous avez peut-être fait des erreurs par le passé et que vous en ferez d’autres dans le futur.

Et vous savez quoi ? Cela fait partie du jeu !

Donc je n’aurais qu’un dernier conseil à vous donner : Amusez-vous !

close
Inscrivez-vous et recevez l'accès aux ressources gratuites réservées aux abonnés ! Bienvenue 😊 !