Créer son entreprise sans se louper

Lorsque j’ai créé mon entreprise de conseil aux entreprises, j’ai fait quelques erreurs ! Notamment en faisant la définition de mon offre et de mon client idéal…

Bien évidemment, j’ai été contrainte à rectifier le tir après m’être rendue compte que j’avais commencé sans me poser les bonnes questions initialement.

Pour vous éviter de faire les mêmes “boulettes” de débutant, je vous propose les bases de la réflexion pour créer son entreprise sans se louper.

Créer son entreprise sans se louper

Au sommaire :

  • Avoir une idée à laquelle on croit
  • S’appuyer sur un réseau de confiance pour avoir des critiques constructives
  • Étudier son marché et sa concurrence
  • Connaître le montant de l’investissement nécessaire et être capable de l’assumer
  • Avoir la détermination de l’entrepreneur – “Eye of the tiger” !!!

1 – Avoir une idée à laquelle on croit

Cela peut peut-être paraître idiot comme affirmation. Et pourtant… J’ai rencontré beaucoup de personnes qui avaient créé leur entreprise “par dépit” n’ayant pas la flamme nécessaire pour faire briller leur idée. Certains, comme moi, ont pu se remettre sur les rails après avoir commis quelques erreurs. D’autres, en revanche, on jeté l’éponge en se disant qu’ils avaient échoué.

L’échec doit être vu comme une leçon de laquelle il faut tirer des enseignements pour ne pas refaire les mêmes erreurs. Je me souviens d’un responsable qualité en milieu aéronautique qui disait régulièrement que peu lui importait qu’il y ait des erreurs. Ce qui le dérangeait par dessus tout, c’était la répétition des mêmes erreurs… 

Tout cela pour vous dire qu’avant d’envisager la création de votre entreprise, il faut envisager votre idée, vous l’approprier, croire en elle et croire en vous. 

Créer son entreprise sans se louper

Envie de discuter avec des entrepreneurs en action ou en devenir ?

Rejoignez le groupe en cliquant sur le lien ou l’image. Je l’ai créé pour faciliter les échanges, les conseils et les astuces.

Ne restez pas seul(e), vous ne l’êtes pas !

2 – S’appuyer sur un réseau de confiance pour avoir des critiques constructives

Dans le cas où vous vous lancez seul(e) dans l’aventure de l’entrepreneuriat, ne vous isolez pas pour autant.

Au contraire, ayez un groupe de confiance, que ce soit des amis ou de la famille, à qui vous pourrez soummettre votre idée et voir ce qu’ils en pensent.

C’est toujours intéressant d’avoir un retour provenant de son cercle proche car il sera souvent plus honnête (parfois trop, on ne va pas se mentir 😬) que quelqu’un qui ne vous connait pas aussi bien. Vous pourrez ainsi ajuster le tir pour ne pas vous louper en vous lançant. 

Pensez à poser des questions aui vous permettront d’avancer dans la définition de votre offre et de votre client idéal. 

Pour vous faciliter le process, je vous ai préparé une petite check-list reprenant les questions générales à vous poser avant de créer votre entreprise. Allez-y, c’est cadeau ! 🎁

Créer son entreprise sans se louper

Les questions à se poser

Créer son entreprise sans se louper

3 – Étudier son marché et sa concurrence

Toujours dans le même esprit de bien évaluer les risques, il faut regarder ce qui se fait, si votre idée n’est pas déjà commercialisée par quelqu’un d’autre. Avouez que ça serait ballot 😤…

Pensez également à bien analyser quel problème résout votre idée. Cela vous permettra notamment de cibler votre client idéal. 

Bien évidemment, si votre idée devait ne pas être unique, ne laissez pas tomber pour autant. Cherchez plutôt ce qui la différencie des autres ou quels sont les changements / ajustements à y apporter pour qu’elle devienne plus performante. 

Pour ce qui est de la concurrence, si vous êtes dans la prestation de services, mettez en avant votre personnalité, vos compétences, et vos compétences de savoir-être. De cette façon, une idée qui pourrait paraître équivalente à celle d’un de vos concurrents deviendrait alors une offre spécifique.

Le monde est vaste et il y a une place pour chacun d’entre nous ! Trouvez la vôtre !

4 – Connaître le montant de l’investissement et avoir la capacité

Il est possible que vous ayez besoin d’investissement pour créer votre entreprise. 

Si vous êtes dans la production, vous aurez peut-être besoin de machines spécifiques, de lieux de stockage, etc.

Si vous êtes dans la prestation de service, vous aurez sans doute besoin d’un site web et de formation pour démontrer votre légitimité. 

Quel que soit le montant que vous aurez à investir, il est impératif de le connaître (pas au centime près mais d’avoir déjà une bonne fourchette) et surtout d’avoir réfléchi au financment. Avez-vous des économies ? Allez-vous devoir emprunter ? 

Pensez à faire un budget prévisionnel, étudiez votre seuil de rentabilité et votre point mort pour définir la viabilité de votre idée. Même si vous n’envisaez pas d’investir dès votre lancement, prévoyez. 

L’une des clés de la réussite est d’anticiper au maximum tout ce qui peut l’être.

5 – Avoir la détermination de l’entrepeneur. En mode “Eye of the Tiger” !

Vous allez avoir des hauts et des bas. Vous allez être tenté(e) de tout laisser tomber. C’est comme ça, nous y sommes tous passés !

Lorsque vous serez dans ces périodes de doutes, souvenez-vous de pourquoi vous avez voulu vous lancer dans le monde de l’entrepreneuriat. 

Demandez-vous aussi ce que vous feriez si vous n’étiez pas entrepreneur. Je sais que pour ma part, me revoir à un poste de salariée à effectuer des tâches sans intérêt pour une entreprise qui pourrait me remplacer en un claquement de doigts, suffit largement à me redonner un coup de fouet !

Et si vous avez besoin de prendre un peu de recul parce que vous sentez que vous devez ajuster votre idée ou aligner vos actions sur vos valeurs, faites-le. Nous avons tous des moments où nous avons envie de prendre une pause. Rassurez-vous, la terre ne s’arrêtera pas de tourner si vous prenez 2 jours off ! Du moment que vous revenez avec l’œil du tigre !

Créer son entreprise sans se louper

Ce qu’il faut retenir de cet article :

Créer son entreprise sans se louper peut parfois ressembler à un défi impossible à relever.

Pourtant, avec une idée vérifiée, un bon business plan et une pincée d’accompagnement, rien n’est impossible.

Il faut juste ne pas brûler les étapes et bien se poser les bonnes questions en amont. 

Bien sûr, c’est beaucoup de travail, rien ne va vous tomber tout cuit dans le bec, mais quel sentiment de satisfaction et d’accomplissement quand on gravit une montagne ! 

Les ingrédients pour ne pas se rater dès le départ :

– Une idée qui nous transporte

– Un cercle d’amis ou de famille qui nous épaule

– Une étude de marché et de concurrence qui rassure

– Une connaissance de l’investissement qui pose des jalons

– Une détermination qui anime.

Agitez le tout et Tada, vous voilà prêt à créer votre entreprise !

Besoin de coaching ou de conseil ? Contactez-moi, c’est mon métier !

➡️ À lire ou à regarder sur le thème Business & Entrepreneuriat :

 Anatomie d’un business plan

 5 grains de sable dans les rouages de l’entrepreneuriat

close
Créer son entreprise sans se louper
Inscrivez-vous et recevez l'accès aux ressources gratuites réservées aux abonnés ! Bienvenue 😊 !