Anne Herbelet/ novembre 13, 2017/ Coaching/ 2 comments

On a tous déjà entendu cette histoire de verre à moitié plein n’est-ce-pas?

Mais qu’en est-il vraiment du

Le Pouvoir de la Pensée Positive

Avant toute chose, il ne faut pas confondre pensée positive et déni. En effet, se répéter que « tout est parfait » en attendant que cela arrive n’est franchement pas une bonne technique. En revanche, remplacer « je ne peux/veux pas » par « je vais essayer » est un pas énorme vers le succès. Cela montre déjà une première étape.


L’humain, en règle générale, a tendance à se focaliser sur les aspects négatifs de sa vie car cela le dérange! Jusque là, rien de nouveau, pas vrai?! Toujours dans le cadre des faits avérés, on prend le bonheur, la santé, la réussite professionnelle, etc, pour de l’acquis et on finit par ne même plus y penser car c’est normal! Mais, dès que quelque chose ne tourne plus aussi rond, on focalise. C’est comme ça.

Il est également important de ne pas oublier qu’on ne peut pas changer les choses sur lesquelles nous n’avons aucun contrôle. Cela inclut les idées des autres personnes, leurs paroles, leurs actes, les conséquences de leurs actes, leurs erreurs, leurs croyances. Il est donc inutile de focaliser négativement sur ces faits car on n’y peut rien.

En revanche, nous sommes responsables de nos paroles, nos actes, notre comportement, nos idées, etc. Et ce sont ces domaines qu’il faut considérer. Uniquement ces domaines. Une fois que cette idée est acquise, il est beaucoup plus facile de se concentrer sur ce qui dépend de nous uniquement. Prenez l’exemple de cet article, je suis responsable des mots que j’écris car ce sont mes idées que je véhicule. La façon dont vous allez réagir à la lecture ne dépend pas de moi, mais de vous. Je n’y peux donc rien.


Ok Anne, c’est bien beau tout ça,

mais en pratique, ça donne quoi?

En pratique, il est important de penser de manière positive au sens littéral du terme. C’est à dire qu’il faut affirmer ce que vous voulez au lieu de ce que vous ne voulez pas. (La différence entre « je ne peux pas arrêter de fumer » et « je suis en train d’arrêter de fumer »). J’ai bien conscience que ça a l’air idiot, ne vous méprenez pas! C’est cependant de cette façon que je pratique la pensée positive, et je dois avouer que ça aide beaucoup au quotidien.

Même le concept du verre à moitié plein est à appliquer. Si vous essayez de trouver quelque chose de positif dans un évènement négatif, la partie est à moitié gagnée. Le cerveau humain est une machine très complexe dont on ne sait encore pas tout, loin de là d’ailleurs. Cela dit, lorsqu’on a conscience de sa négativité et que l’on fait un pas dans la direction opposée, cela a un effet bénéfique sur nous-mêmes et je suis sûre que vous l’avez déjà remarqué. 

Lorsqu’on est capable de voir ce qu’il y a de bon dans notre vie, même si nous ne sommes qu’à mi-parcours de notre définition du bonheur, nous nous sentons déjà mieux. Il faut commencer par reconnaitre et accepter notre faculté à tout tourner au tragique et ensuite relativiser. Bien évidemment, cela ne s’applique pas à tous les aspects de notre vie… Certains « experts » vous diront « Ah vous avez perdu votre emploi? C’est une bonne chose! Vous allez au devant de belles opportunités »… Même si, à terme, cela s’avère vrai, sur le moment, ce n’est pas ce qu’il faut dire! Il y a des limites à ce qu’il faut accepter en terme de pensée positive!


La pensée positive, ça fonctionne. Il faut planter l’idée positive de départ.

Mais cela ne s’arrête pas là…

Le travail à fournir pour matérialiser cette idée positive dépend de vous, de vous seul.

 


Also published on Medium.

Share this Post

2 Comments

  1. Et oui c’ est ma philosophie de vie et cela fonctionne allez essayez , superbe lecture avant d’ aller se coucher pour rêver en paix Merci Anne j ai adoré.

    Merci la vie xxx

    1. Merci Anne-Marie, c’est très gentil à toi!

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.